LANDES DE LANVAUX
Paysage de la Communauté de Communes du LOC'H
Logo Office de tourisme des Landes de Lanvaux
Office de tourisme des Landes de Lanvaux >Accueil > Vos loisirs > Le patrimoine bâti
AnnuaireAgendaCarte interactive

Le patrimoine bâti

envoyer à un amiimprimer la page

Cette rubrique vous invite à découvrir le patrimoine bâti de la Communauté de Communes du Loc'h.

Vous trouverez ici la liste des principaux éléments représentatifs de l'architecture locale, que ce soit des maisons d'habitation traditionnelle ou du patrimoine religieux.

Nous vous présentons aussi le patrimoine ancestral que sont les mégalithes, témoins d'une époque très lointaine et dont la signification et le rôle restent aujourd'hui encore un véritable mystère...

 

 

 

Une particularité Bretonne

La ferveur religieuse des Bretons se devient encore par la présence d'innombrables chapelles et calvaires érigés au coeur des bourgs, dans les landes, auprès des fermes ou au coeur des villages...

Leur emplacement est souvent le fruit de légende teintée de réalité, ou même choisi pour éradiquer un ancien lieu de culte païen.

L'au-delà est très présent dans la culture Bretonne, et ces lieux sont encore synonymes de recueillement et d'espérance. Le maintien des traditions, telles les pardons, sont  là pour le rappeler.

 

 

Les Bretons sont attachés à ces monuments chargés d'histoire locale, et il n'est pas rare que les habitants logeant à proximité se regroupent en association de sauvegarde.

Entre le IVe et le VIe siècle, des moines venus principalement d'Irlande et du Pays de Galles débarquent sur les côtes d'Armorique pour apporter la Bonne Nouvelle aux païens. C'est à cette époque que la Bretagne est christianisée.

Entre le XIVe et le XVIIIe siècle, les nombreuses constructions d'églises et de chapelles expriment la prospérité de la Bretagne, la fierté paysanne et le triomphe de la foi catholique.

L'eau, symbole de vie par excellence, est souvent associée aux chapelles, et on trouve fréquemment une fontaine non loin de l'édifice religieux.

Chaque chapelle est une dévotion à un Saint à qui l'on prête des pouvoirs de guérison particulière.

Merci...

Nous rappelons à tous que les sites religieux sont avant tout des espaces de prière et de recueillement. Nous vous remercions dee respecter ces édifices sacrés. Une tenue correcte est exigée et nos amis les animaux sont invités à rester à l'extérieur.

Certains éléments du patrimoine, propriété privée, vous sont présentés à titre d'information pour vous donner des clés de lecture de l'architecture locale. Respectez la propriété privée d'autrui en profitant des vues que vous offrent leur proximité des chemins ou routes, sans causer de nuisance à leur propriétaire.

Bonne visite...

 

Crédit Photos

© Office de Tourisme,

© Jacques JOUVIN,

© Gérard DANET, historien du patrimoine.

Textes et données

Association Bro Gregam (Grand-Champ)

Gérard LE CALONNEC, Christian HAYS et Bernard CADORET

Collections privées (Joël Morand, Joseph Josse)

"Eglises et chapelles du Pays de Lanvaux", Joseph DANIGO, 1983

"Le patrimoine des communes du Morbihan", Edition FLOHIC, 1996

"Colpo ou la métairie de Kervodo", Jean-Etienne PICAUT

"Les Tribulations de l'Aiglonne - Madame Napoléon, princesse Baciocchi" Jean-Etienne PICAUT

"Les tribulations de l'Aiglonne - La Providence de la Bretagne", Jean-Etienne PICAUT

Brandivy, Colpo, Grand-Champ, Locmaria Grand-Champ, Locqueltas et Plaudren

Archives Départementales du Morbihan

 

Les migrations Bretonnes

Cliquez sur les cartes pour les agrandir.

 

Venus par la mer depuis le Ve siècle, les Bretons se sont répandus à l'intérieur du Pays Vannetais en utilisant les anciennes voies romaines et fonder leurs "plous" et leurs "lans".

 

Plaudren est une paroisse qui remonte à cet âge-là et qui a conservé dans son nom cette origine.

Après les invasions normandes, l'empreinte à la fois bretonne et religieuse s'accentua encore, comme le montrent les noms en "loc", désignant des lieux saints rattachés souvent à des abbayes ou des ordres hospitaliers : Locmaria Grand-Champ et Locqueltas (ancienne trèves de Plaudren) ; mais aussi des villages de Grand-Champ comme Locmeren, Locmiquel, Lopabu et Loperhet...

Croix et calvaires

 

Ici comme un peu partout en Bretagne, les chapelles, calvaires et fontaines constituent une richesse patrimoniale sans égale en Europe.

L'édification des chapelles ou même de calvaires ou simples croix que l'on croisent à tout moment sur les routes et chemins, suscitent toujours autant d'émotion. Leur emplacement témoigne souvent de la christianisation d'un ancien culte païen, comme le culte de l'eau.

Ces croix sont de petits monuments de granit pour la plupart, foncièrement Bretons, qui groupent autour du Christ en croix, des épisodes de la vie de Jésus et de la Vierge Marie.

 

 

Ils sont considérés comme une expansion du menhir christianisé et de la croix de chemin (il y en a des milliers dans la campagne Bretonne).

Les calvaires avaient un but pédagogique prononcé, une « Bible des pauvres » destinée à l’instruction des petites gens. Les prêtres s’en servaient pour enseigner le catéchisme.

Trois grandes familles se détachent par leur style : les calvaires monolithiques, croix nées d’un seul bloc de pierre, les calvaires à croix unique ou sans base, et les calvaires à croix multiples.

Les croix de mission

 

Après la tourmente révolutionnaire, il fallut, pour les représentants de l'Eglise catholique, restaurer la pratique religieuse.

La Croix de mission est un monument érigé en souvenir d'une mission. En général elle porte une inscription (celle du prédicateur) et la date de cette mission.

 

 

 
 

 
  • Office de tourisme des Landes de Lanvaux
  • Ti Kreiz Ker
    56390 Grand-Champ
    02 97 66 45 75
Contact I Mentions légales I Crédits I Plan du site I Site mis à jour le 22/08/2017